Black lace

black-lace-1200

*Tu vois cet instant minuscule coincé entre deux autres instants minuscules, tu vois comme il est immense ?
Et je fais un geste avec mes deux mains au-dessus de mon verre.
C’est ça que j’aime.
Les instants immenses.
Immenses de l’insaisissable (qui les remplit).
*Il faudra que je vous montre mon plissé soleil. Il est parfait dans la brume.”

*Citation du Papillon, blog Papillonnage, http://www.papillon-papillonnage.com/2016/11/plisser.html.*