Bientôt la fin…

Bientôt la fin …de mes « Echappées dans le paysage »de la modeste petite exposition au bar Le Récif à Ploudalmézeau entre une Mutine et une assiette de fish and ships…

Une première pour moi. (enfin l’expo pas les fish and ships…)

A way

Suite de ma série d’auto-attachements dans le paysage.

L’étincelle initiale de ce projet a débuté, sans cordes, en 2010 avec les images de la mini-série Heart on earth,  ont suivi en 2013 « On the Cliff » et « Cocoon » et récemment « A woman in a wood«  où le corps est en prise avec l’élément naturel, la roche et la forêt et tente de s’y incorporer comme pour revenir à sa nature primordiale.

En version 2017, les cordes font leur apparition dans le concept, momentanément, le temps de la série des « Self attachement in the Land of Escape »  où tout cela prends une tournure « japonisante » par l’emprunt d’éléments de shibari (soft) et et de danse butoh* (dans le cadre d’un projet d’exposition au Japon encore en ébauche.)

Les cordes servent ici littéralement à (ra)ttacher le corps à son milieu naturel mais aussi à souligner toutes les attaches et contraintes (notamment sociales mais pas uniquement) qui peuvent être imposées à notre nature originelle.

AL